Diagnostic dans la copropriete - Comment faire le diagnostic dans ma copropriétéDiagnostic dans la copropriete - Comment faire le diagnostic dans ma copropriétéGérer ma copropriété en ligne avec le logiciel gestion syndic de copropriété en full web (SAAS)

Copropriété en ligne sur internet et le logiciel gestion syndic de copropriété en full web (SAAS)Gérer ma copropriété en ligne avec le logiciel gestion syndic de copropriété en full web (SAAS)Diagnostic dans la copropriete - Comment faire le diagnostic dans ma copropriété

Copropriété en ligne sur internet et le logiciel gestion syndic de copropriété en full web (SAAS)

L'équipe Vilogi met à votre disposition des coutils et des logiciels gratuits pour communiquer et gérer votre copropriété!


Pour vendre ou louer votre logement vous devez faire établir des diagnostics immobiliers.
Les parties communes font elles aussi l'objet de certaines expertises comme l'Amiante, le plomb mais aussi diagnostic technique ont été le plus souvent réalisés.
  1. Le diagnostic amiante dans les parties communes

    Diagnostic dans la copropriete - Comment faire le diagnostic dans ma copropriété Les parties communes des copropriétés construites avant 1997 doivent toutes avoir fait l'objet d'un diagnostic amiante.
    Lors de la vente d'un lot de copropriété, la "fiche récapitulative" relative à l'amiante porte non seulement sur la partie privative mais aussi sur les parties communes.
    Largement utilisé pendant de nombreuses années comme isolant au feu, l'amiante s'est révèlé canc�rig�ne pour toutes les personnes qui ont été en contact permanent avec ce matériau. Son utilisation a donc été interdite depuis 1997.
    Le d�pistage dans les parties communes
    Pour les immeubles en copropriété dont le permis de construire a été d�livr� avant le 1er juillet 1997, les propriétaires ont dû procéder à une recherche systèmatique d'amiante dans les parties communes.
    Cette recherche est rapportéee dans le à dossier technique amiante (DTA) à en possession du syndic et a dû être réalisée au plus tard le 31 décembre 2005.
    Tous les immeubles concernés doivent donc aujourd'hui avoir été expertis�s.

    Le diagnostic porte sur les flocages, calorifugeages, faux plafonds et autres matériaux contenant de l'amiante (dalles de sol). S'il révèle la présence d'amiante, il en précise la localisation et son état de conservation.
    Une fois réalisé, le syndic doit tenir à jour ce dossier.
  2. Le diagnostic plomb dans les parties communes!

    Les parties communes des copropriétés construites avant 1949 doivent toutes avoir fait l'objet d'un diagnostic plomb. Lors de la vente d'un lot de copropriété, le candidat acquéreur peut en prendre connaissance en consultant le carnet d'entretien.
    Utilisé dans les peintures jusqu'à la première moitié du 20e siécle, le plomb, une fois inhal� ou ingéré, peut provoquer une intoxication, voire une maladie grave, le saturnisme. La loi a donc imposé le rep�rage et le confinement de ce matériau.


    Pour les immeubles affectés en tout ou partie à l'habitation construits avant le 1er janvier 1949, un constat de risque d'exposition au plomb (CREP) a dû être établi, par un diagnostiqueur certifié, sur les parties communes de l'immeuble au plus tard le 12 août 2008.
    Tous les immeubles concernés doivent donc aujourd'hui avoir été expertis�s.

VILOGI® l'immobilier connecté®
Plateforme collaborative de services
pour tous les acteurs de l'immobilier