Reprise des soldes des locataires

Comment faire la reprise des soldes en Gestion Locative (locataires/Bailleurs/Cabinet de Gestion)


Reprise des soldes du locataire sur le logiciel gérance locative VILOGI

Maintenant nous allons passer les écritures de solde du locataire.

Le locataire a pour la plupart du temps une dette vis à vis du cabinet de gestion.

On retrouvera donc le montant total de la dette au débit de son compte.

La contrepartie sera les comptes

  • «Quittances à recouvrer pour le loyer» ( compte 410-70 Quittance à recouvrer sur le logiciel)
  • et le compte «Quittances à recouvrer pour les charges locative» (compte 410-71 Quittance à recouvrer sur le logiciel)

Si vous disposez du détail il est préférable de passer le détail de chaque compte (410-70 et 410-71), sinon il suffit de tout mettre sur le compte 410-70 «Quittances à recouvrer».

Pour passer ces écritures, aller dans l'onglet FINANCES puis dans le menu AUTRES ECRITURES.

Ci-dessous l'exemple de la reprise d'un solde du locataire dont la dette s'élève à 300€ à la date du 01/01/2017.

Cette dette est répartie en 200€ de loyer et 100€ de provisions pour charges restant à payer.

Voici comment passer les 200€ avec en contrepartie le compte 410-70 «Quittances à recouvrer pour le loyer» .

La reprise des soldes du locataire avec le logiciel de gérance locative VILOGI

Reprise des soldes du locataire sur le logiciel gérance locative VILOGI

Prenez bien soin de saisir tous les champs pour la reprise des soldes des locataires


Comment cela se présente sur l'écran du locataire ?

On aperçoit ci-dessous les 2 écritures qui ont été passées sur le compte du locataire afin de reconstituer sa dette vis à vis du cabinet de gestion.

Sur la partie de droite, on remarquera le solde glissant du locataire qui s'élève bien à 300€.

Comment cela se présente sur l'écran du locataire ?


A quelle date passer les écritures de reprise de soldes locataires et bailleurs

Le choix de la date de saisie des anciens soldes sera fait en fonction des besoins du gestionnaire et de la période qu'il souhaite intégréer sur le logiciel :

  • Pour une reprise au 1er jour de l'exercice et une reconstitution des comptes, saisir la reprise au 1er jour de l'exercice
  • Pour une reprise en cours d'année (le 1 aout 2015 par exemple) saisir la reprise au 1er jour du mois.

Exemple si vous reprenez les comptes à la date du 1er avril 2016, il est conseillé de saisir toutes les écritures de reprise à la date du 01/01/2016 par exemple.

Cela permettra de faire apparaitre ces écritures de reprise dès le début de l'exercice 2016.


La seconde écriture de reprise de la dette du locataire pour les provisions sur charges

Dans cet exemple de reprise des soldes du locataire, nous avons saisi la partie relative à la dette du locataire pour la partie PROVISIONS SUR CHARGES.

Dans ce cas le compte de contrepartie est le compte  410-70 «Quittances à recouvrer charges»

La reprise du solde du locataire concernant les provisions pour charges

La seconde écriture de reprise de la dette du locataire pour les provisions sur charges

Si vous ne disposez pas du détail loyer/provision, vous pouvez passer un montant unique sur le compte 410-70 «Quittances à recouvrer pour le loyer»
Questions réponses du support correspondantes à cette rubrique
  • Les reprises des soldes bailleurs sur les CRG ne sont pas repris Les reprises des soldes bailleurs sur les CRG ne sont pas repris